Confiance en soi et vantardise
ABONDANCE

5 astuces pour construire la confiance en soi grâce à la vantardise

Coucou mon ami.e,

Est-ce que toi aussi tu crains de célébrer tes victoires car tu as peur que les autres pensent que tu es narcissique ? C’est facile de se sentir mal à l’aise lorsqu’on se démarque et réussit. «Vont-ils m’accepter? Se moquer de moi? ou penser que je suis insupportable ? » Ces questions inciteraient n’importe qui à s’auto-censurer.

Pour être apprécié.e, nous pensons qu’il vaut mieux nouer des liens plutôt que de réussir. Parfois, nous nous démenons même pour concurrencer avec la misère de l’autre. “Oh, tu crois que ta vie est compliquée, attends que je te raconte mes malheurs !” Plus nous nous concentrons sur le négatif, plus nous créons de l’énergie négative. Et plus nous nous comportons petit, plus notre monde devient petit.

Aujourd’hui, je veux nous encourager, toi et moi, à créer des liens au-delà de nos retentissants succès. Sois pleinement toi. Une version extraordinaire de toi. Lumineu.se . Fort.e . Accompli.e . Brillant.e. Unique. C’est de cela dont le monde a besoin. Pas d’une coquille à moitié vide.

J’ai remarqué que je ressens une immense joie à fêter et complimenter mes proches pour leurs exploits : lorsque nous célébrons authentiquement les réalisations de quelqu’un d’autre, nous gagnons avec lui.

Ceci dit, j’ai longuement réfléchi à comment augmenter cette énergie de célébration des réussites dans ma vie, et je me suis rendue compte que je ne le faisais pas assez pour moi-même.

Alors je partage tout de suite avec toi, une de mes fiertés récentes : j’ai réussi à me botter les fesses pour aller à la salle de sport aujourd’hui. Cela peut te sembler futile : oui je vais à la salle de sport 2 à 3 fois par semaine. Je parais donc “habituée”, mais crois-moi il y a des matins où je n’ai pas envie d’y aller, cela me pique et je suis obligée de me faire mon propre coach “On ne négocie pas avec ton cerveau Pawnee ! Tu DOIS y aller ! Point. C’est simple. Pas de discussion possible. Bouge-ton c* !”.

Ne sous-estime jamais ce que tu as réussi. Même si c’est censé être une habitude. 97% des gens abandonnent une habitude dans le temps. Alors je suis fière de moi, et je le dis. Fais de même.

Maintenant, si toi aussi tu souhaites augmenter considérablement ton énergie en célébrant les victoires, je t’invite à lire ce qui suit.

 

5 astuces pour célébrer ses exploits et augmenter sa confiance en soi :

 

1. Si on t’a appris à cacher tes victoires, casse-moi tout de suite cette habitude .

Sois ton/ta propre supporteur(trice) .  Se féliciter est juste un moyen de montrer sa fierté pour le travail bien fait. Si tu gagnes un challenge personnel (cela peut être la création de ton entreprise ou tout simplement réussir à tricoter une écharpe), c’est sacrément stimulant et vivifiant de le partager.

 

2. Aligne-toi avec les personnes qui te montent vers le haut, ne te rabaissent pas ou ne veulent pas te faire tomber avec eux dans leurs malheurs.

Il est facile de se laisser envahir par tout ce qui ne fonctionne pas. Mais souviens-toi, manifester nos désirs les plus profonds consiste à avoir de la gratitude pour ce que nous avons, le courage d’admettre ce que nous voulons, et la capacité de conserver un espace optimiste pour toutes les possibilités – même celles que nous n’avons pas immédiatement. La prochaine fois que tes amis, tes collègues ou ta famille veulent se rassembler pour un festival de commérages, décline. Tu as mieux à faire. Laisse le drame aux émissions de télé-réalité et zappe sur une onde plus vivifiante.

3. Fais-le avec classe et partage le devant de la scène.

Oui il existe des vantards qui se considèrent au dessus de la masse. Ne tombe pas dans ce travers. Ce n’est pas un échange à sens unique et tu n’es pas le centre de l’univers. Laisse les autres briller autant que toi. Passe le micro, le bâton de parole. Sois attentif(ve) à l’autre, offre-lui toute ton attention, et pour l’amour de Dieu, arrête de vérifier ton téléphone portable et écoute ce que l’autre veut partager et célébrer avec toi.

4. Arrête de comparer.

Il est difficile d’honorer ta valeur, si tu te compares constamment aux autres. Ils ont leur truc, tu as le tien. Il y a de la place pour toutes sortes de talents dans le monde. Plutôt que d’être jaloux ou de te sentir inférieur.e, permets aux succès des autres de te rappeler que tout est possible. Si tu te sens envieux.se, examine d’où cela vient. Une vieille blessure à réparer? Des désirs qui ne sont pas assez grands? Tu veux peut-être ce qu’ils ont et tu réalises que tu ne vises pas assez haut. Fantastique! Agrandis tes rêves.

5. Fais attention à ce que tu veux, tu l’auras : concentre-toi sur le bien !

Célébrer le positif de ta vie, en particulier de tes belles réalisations, libère le feu sacré dans ton environnement et ton entourage. En parlant en bien, tu reçoit davantage le bien.

J’en profite d’ailleurs pour souligner que les femmes ne se vantent pas assez. Voilà c’est dit.

En célébrant et partageant tes victoires, tu permets à d’autres personnes d’en faire de même : en les inspirants, les éclairant, les motivant, par tes réussites et ta saine façon de les partager, elles seront plus ouvertes à leur propre rayonnement.

 

 

À ton tour : Dans les commentaires ci-dessous, je te donne la permission absolue de célébrer tes victoires. Partage avec moi l’un de tes récents succès – gros, petit, peu importe. Vas-y ! J’ai hâte de lire chacun d’entre eux.

Positivité et amour de soi,

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 29
    Partages

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre

"7 recettes pour commencer les jus verts"